COCAN 20-21

CAN 2021: Les Comores héroïques malgré l’élimination

comores-heroiques-malgre-lelimination-can2021
Cameroun VS Comores, CAN 2021. Crédit photo: rmcsport.bfmtv.com
Pour leur première participation à une phase finale de Coupe d’Afrique des Nations de Football, les Cœlacanthes éliminés en huitièmes de finale face au Cameroun le 24 janvier 2022 n’ont pas été ridicules dans cette compétition.

Partager cet article

Avant cette 33ème édition de Coupe d’Afrique des Nations (CAN) organisée par le Cameroun, la sélection nationale comorienne de football n’avait jamais participé à une phase finale de cette compétition. Participer à cette compétition était déjà une victoire pour l’équipe, mais la manière avec laquelle elle a participé l’est davantage.

Pour leur baptême de feu, les Cœlacanthes ont disputé quatre matches pour une victoire qui les a propulsés en huitièmes de finale et trois défaites. Pour sa première rencontre, l’équipe d’Amir Abdou s’incline sur le fil (1-0) face au Gabon. Face au Maroc à leur deuxième sortie, elle s’est inclinée 0-2 et a battu le Ghana contre toute attente 3-2. Qualifiée pour les huitièmes de finale parmi les meilleurs troisièmes suite à la défaite de l’Algérie face à la Côte d’Ivoire, l’équipe sera baptisée à cette étape par le pays organisateur, le Cameroun.

Entre blessure de leur gardien numéro Salim Ben Boina face au Ghana lors de la troisième sortie de l’équipe et les cas de covid-19 dans leur équipe, la sélection des Îles des Comores doit affronter le Cameroun avec un défenseur dans les buts comme gardien. Malgré cela, l’équipe dirigée pour la circonstance par Younes Zerdouk (entraineur adjoint) réussi à créer beaucoup de problèmes au Cameroun bien qu’à 10 contre 11 après l’expulsion de leur capitaine Nadjim Abdou à la 7ème minute de jeu. Au final, les Cœlacanthes ce sont inclinés 1-2. Sortant de la compétition tête haute, ils ont forcé l’admiration et la sympathie de plusieurs.

L’équipe termine la compétition avec trois trophées d‘’Homme du match’’ dans ce tournoi. Youssouf M’Changama face au Cameroun, Salim Ben Boina face au Maroc et Ahmed Mogni face au Ghana. Les Comores sortent de cette compétition avec les honneurs.

«Je suis plus qu’heureux parce que le football présente des valeurs, des mentalités et j’avais dit à mes joueurs que le truc c’est de montrer aux gens ce que c’est que de jouer ensemble. Aujourd’hui, c’est ce qu’ils ont fait malgré les circonstances», Younes Zerdouk.

Retour haut de page